Diaporama de Pablo Neruda.
Traitement des images, restauration, Guy Desmurs

Citation de Pablo Neruda

vendredi 10 février 2012

UNE MAISON DANS LE SABLE

PABLO NERUDA À  ISLA NEGRA PAR SERGIO LARRAIN
Né en 1931 à Santiago du Chili, il fait ses premiers pas dans la photographie en 1949.
Photographe engagé, il consacre très tôt ses travaux au témoignage de la pauvreté et de la misère, comme on le voit dans le projet qu’il a mené auprès des enfants vivant sur les bords du fleuve Mapocho.


PABLO NERUDA À ISLA NEGRA, SUR LA COTE PACIFIQUE CHILIENNE, PHOTOGRAPHIE PAR SERGIO LARRAIN DANS LES ANNEES 60.
Il jouit très vite d’une renommée internationale : le Musée d’Art Moderne de New York  acquiert certaines de ses photographies. Il part en Angleterre où il réalise en 1959 le projet « London », qui sera publié en 1998 aux éditions Hazan, et qui propulse sa carrière. Grâce à l’aide du français Henri Cartier-Bresson, il entre à l’agence Magnum cette même année et devient membre à part entière en 1961.
PABLO NERUDA À  ISLA NEGRA PAR SERGIO LARRAIN
En 1961, le poète chilien Pablo Neruda l'invite à travailler à sa maison d'Isla Negra, collaboration qui s'étendra sur plusieurs années.
En 1965, ce Valparaíso fabuleux sera publié dans le mensuel zurichois DU, accompagnée d’un texte de son ami Pablo Neruda, ondulant dans le port, «navire échoué mais vivant».

COUVERTURE D'UNE MAISON DANS LE SABLE
En 1966, il publie aux éditions Lumen avec le poète Pablo Neruda l’œuvre Una casa en la arena (Une maison dans le sable) qui consiste en une description poétique et photographique de la maison du poète chilien à Isla Negra et de son environnement. L’océan, les pierres, la végétation, les collections du poète y sont chantés à travers des poèmes illustrés par l’œil perspicace de Sergio Larraín.

VALPARAISO, TEXTES DE PABLO NERUDA, PHOTOGRAPHIES DE SERGIO LARRAIN, ÉDITIONS HAZAN, PARIS, 1991. UNE COUVERTURE MINIMALISTE ET DÉPOUILLÉE REPREND DANS SON GRAPHISME LE THÈME DES COLLINES DE LA VILLE DE VALPARAISO, SES ESCALIERS, ET AUSSI SON FUNICULAIRE TYPIQUE QUI DESSERT DES HAUTEURS PEUPLÉES SUSPENDUES SUR L’OCÉAN. VALPARAISO, « ENFONCÉ VERS LE HAUT », COMME L’A CHANTÉ NICANOR PARRA, AUTRE VOIX MAJEURE DANS UN PAYS DE POÈTES.
Une réédition de Valparaíso ─ouvrage photographique de Larraín avec des textes de Neruda─ est parue aux éditions Hazan en 1991, témoignage d’une longue amitié et de la féconde collaboration entre le photographe et le prix Nobel de littérature.

Aucun commentaire: