Diaporama de Pablo Neruda.
Traitement des images, restauration, Guy Desmurs

Citation de Pablo Neruda

dimanche 13 mai 2012

À LA MÉMOIRE DE RAFAEL ALBERTI, MIGUEL HERNANDEZ ET PABLO NERUDA

LA BANNIÈRE DU SITE WEB CUBA POESÍA

C’est par ces paroles que la Déclaration du Festival international de Poésie de La Havane – dont la 16e édition a été annoncée en conférence de presse – appelle les poètes et les intellectuels à dénoncer le gouvernement espagnol actuel qui prétend effacer les noms des poètes espagnols Rafael Alberti et Miguel Hernandez et du Chilien Pablo Neruda des institutions et des rues espagnoles qui portent leurs noms.

Signée par les poètes Aitana Alberti, fille de Rafael Alberti ; Pablo Armando Fernandez ; Nancy Morejon ; César Lopez ; Rogelio Martinez Furé ; Lina de Feria, Alex Pausides et Luis Garcia Montero, (Espagne), la déclaration condamne « cette tentative d’extirper, de soustraire de l’imaginaire populaire la trace de poètes dont certains sont considérés comme les plus importants du 20e siècle de langue espagnole. Et avec eux des acteurs, des hommes politiques, des militants qui ont combattu pour la libération de l’homme ».
PORTRAIT D'ANTONIO MACHADO « LES POÈTES, QUEL QUE SOIT LE LIEU ET L’ÉPOQUE, NE SONT QUE LE FRÉMISSEMENT HUMBLE OU DÉVASTATEUR DE LEUR PEUPLE » 
Reprenant les paroles – citées dans la Déclaration – du poète espagnol Antonio Machado, selon lequel « les poètes, quel que soit le lieu et l’époque, ne sont que le frémissement humble ou dévastateur de leur peuple », le Festival de poésie de La Havane accueillera pour cette occasion plus de 200 poètes de 40 pays, parmi lesquels le Chilien Omar Lara.

Des intellectuels cubains participeront à plusieurs actions poétiques. On doit souligner la performance internationale Parole du monde, convoquée depuis Montréal, Medellin, Cagliari, et La Havane, dont le point de rencontre sera la Basilique mineure de Saint-François d’Assises, à laquelle viendront se joindre des centaines de participants venus du monde entier.

Au programme du festival, la tenue du 5e Congrès du projet Culturel Sud, qui se propose de développer un circuit alternatif de création et de promotion d’un art engagé dans la lutte pour la justice et l’exercice de la liberté face à l’hégémonie mondiale actuelle.

Lectures de poèmes, expositions et concerts sont prévus dans toutes les communes de la capitale, ainsi que le lancement du Projet communautaire itinérant CubaPoesia qui étendra ses activités aux provinces de Pinar del Rio, de Mayabeque, d’Artemisa, de Villa Clara, de Cienfuegos, de Sancti Spiritus, de Ciego de Avila et d’Holguin.

D’autres moments importants à ne pas manquer: la Rencontre mondiale des Poètes pour la paix, l’hommage pour le centenaire de Virgilio Piñera, la remise des prix Wolsan-Cuba Poesia, le prix Rafael Alberti et l’attribution la distinction Cuba Poesia.

Aucun commentaire: