Diaporama de Pablo Neruda.
Traitement des images, restauration, Guy Desmurs

Citation de Pablo Neruda

dimanche 16 décembre 2012

LA SEULE PIÈCE DE THÉÂTRE DE PABLO NERUDA



En 1966, Pablo Neruda écrit «Splendeur et Mort de Joaquin Murieta». Le héros en est un dompteur de chevaux du Chili qui arrive à San Francisco au temps des chercheurs d'or. Les rangers humilient Mexicains, Péruviens et Chiliens. Ils violent et tuent la femme de Murieta. Celui-ci devient dès lors un «honorable bandit» au service des opprimés. Pablo Neruda a voulu le célébrer en écrivant le texte d'une cantate dont Sergio Ortega a composé la musique. Aujourd'hui, la cantate est devenue opéra, avec ce mélange de drame et de farce que souhaitait Neruda.

La musique joue du mélange des genres, avec une inspiration latino-américaine prédominante. Les pièces d'apparence facile alternent avec des plages complexes dans la polyphonie et le rythme. C'est toute une école de musique, celle de Pantin - que dirige Sergio Ortega -, qui s'est mise à l'ouvrage pour monter cette partition, François Chaumette prêtant sa voix à l'écrivain. La qualité de l'enseignement qu'y dispensent les professeurs de chant, montés en première ligne avec plusieurs rôles solistes, est évidente.

Les choeurs sont ronds et bien équilibrés, y compris dans les passages sans accompagnement, toujours révélateurs. Et quelle émotion de sentir chez tel jeune chanteur un tempérament musical exceptionnel, comme avec cet interprète d'un blues intense et fragile!

Une entreprise marquée par l'enthousiasme et la qualité qui naissent de la rencontre entre professionnels et amateurs.
HELENE JARRY.



Aucun commentaire: