Diaporama de Pablo Neruda.
Traitement des images, restauration, Guy Desmurs

Citation de Pablo Neruda

jeudi 22 janvier 2015

LE CHILI TENTE TOUJOURS DE RÉPONDRE À LA QUESTION : « PABLO NERUDA A-T-IL ÉTÉ ASSASSINÉ ? »

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

LE NEVEU DE PABLO NERUDA, RODOLFO REYES (GAUCHE), À CÔTÉ DE  L'AVOCAT DU PROGRAMME DE DROITS DE L'HOMME DU MINISTÈRE DE L'INTÉRIEUR DU CHILI, RODRIGO LLEDÓ. PHOTO EFE
Comme l'explique au El Mercurio Rodrigo Lledó, avocat du programme des droits de l'homme du ministère :
« La première enquête n'a pas réussi à déterminer s'il y a eu du poison dans le corps de Neruda, en raison notamment du temps qui nous sépare du décès. Cette seconde enquête a pour but d'établir s'il y a eu ou non des dommages cellulaires qui seraient le résultat d'un agent chimique n'étant plus détectable aujourd'hui dans la dépouille.
Nous ne cherchons pas 'le poison'. Nous cherchons le type de dommage qu'aurait provoqué un type de poison ou d'agent chimique, biologique ou radiologique.
 »

« D'après cette version...»

En novembre 2013, un groupe d’experts internationaux avait écarté l’hypothèse de l’empoisonnement. L’expertise médico-légale n'avait « pas trouvé d'éléments chimiques significatifs qui puissent être liés à la mort ». Les examens menés n'avaient « pas permis de trouver l'étiologie de causes non naturelles dans la mort » et confirmé « la présence de métastases dans divers segments du squelette, correspondant à la maladie pour laquelle était traité M. Pablo Neruda ».


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

PHOTO ARCHIVE DU QUOTIDIEN ITALIEN L’UNITÀ 
Mais les experts s'étaient opposés à la fermeture du dossier, précisant qu’ils n’étaient toujours pas en mesure de répondre à la question à l'origine de cette affaire : Pablo Neruda a-t-il ou non été assassiné.

Comme le rappelle La Segunda, la thèse d'un assassinat est défendue par le chauffeur du poète à sa mort, Manuel Araya, qui assure que Neruda a été empoisonné dans un hôpital de Santiago, peu de temps avant de quitter le pays.
« D'après cette version, Neruda s'était rendu au complexe hospitalier non pour des raisons de santé, mais pour attendre un avion spécialement envoyé par le gouvernement mexicain pour quitter le Chili. Pendant son passage dans cette clinique, selon Araya, on lui aurait fait une injection létale. »
Manuel Araya, qui est sorti de son silence en 2011 avec l'appui du Parti communiste chilien, raconte alors que Neruda, qui n'était pas en état critique avant son arrivée à la clinique, lui aurait dit qu'un docteur lui avait fait une injection à l'estomac qui le « brûlait de l'intérieur ». La thèse du chauffeur n'est pas partagée par la majorité de la famille du poète, mais le doute existe visiblement encore pour la justice.

La dépouille du plus grand poète chilien de l'histoire, prix Nobel de littérature en 1971, a été exhumée en avril 2013. Neruda et sa troisième femme Mathilde étaient enterrés sur l'Isla Negra, tournés vers l'océan Pacifique qui l'a tant inspiré.

Aucun commentaire: