Diaporama de Pablo Neruda.
Traitement des images, restauration, Guy Desmurs

Citation de Pablo Neruda

dimanche 4 janvier 2009

Le Drapeau

Lève-toi avec moi.

Nul n'aimerait

Plus que moi demeurer

Sur l'oreiller où tes paupières

Veulent pour moi murer le monde.

Je voudrais là

Laisser aussi dormir mon sang

Enlacé avec ta douceur.

Mais lève-toi,

Oui, lève-toi,

Avec moi lève-toi,

Partons ensemble

Nous battre corps à corps

Contre les toiles de cette vile araignée,

Contre un système expert à répartir la faim,

Contre la planification de la misère.

Partons,

Et toi, mon astre, auprès de moi,

Née depuis peu de mon argile,

Ayant trouvé déjà la source que tu caches,

On te verra au cœur du feu,

Auprès de moi,

Les yeux brillants,

Brandir farouche mon drapeau.

Moque-toi de la nuit,

Du jour et de la lune,

Moque-toi de ces rues

Divagantes de l'île,

Moque-toi de cet homme

Amoureux maladroit,

Mais lorsque j'ouvre, moi,

Les yeux ou les referme,

Lorsque mes pas s'en vont,

Lorsque mes pas s'en viennent,

Refuse-moi le pain,

L'air, l'aube, le printemps,

Mais ton rire jamais

Car alors j'en mourrais.


Traduit par Claude Couffon. Éditions Gallimard.

Aucun commentaire: